Immmobilier : la location Casablanca en plein essor.

Capitale économique du royaume, Casablanca est l’une des plus grandes villes du Maroc avec ses 3 millions d’habitants. Située sur la côte atlantique, elle attire depuis toujours une population très diversifiée : travailleurs venus de tout le pays et de l’étranger en raison de son dynamisme économique mais aussi touristes et investisseurs du monde entier venus découvrir la ville ou s’y installer. Cette attractivité a pour conséquence une hausse des prix de l’immobilier et plus particulièrement des prix à la location Casablanca.

location Casablanca

La demande locative à Casablanca est en plein boum

On observe actuellement une hausse de la demande de location Casablanca : 35% des transactions immobilières sont à caractère locatif. En effet, certains quartiers de la ville comme Anfa et Maârif ont même une demande locative très supérieure à la demande d’acquisition (elle est par exemple de 62% contre 38% à Maârif).
Une des raisons de cette hausse est la cherté des biens immobiliers à l’achat : il faut compter en moyenne 15 771 DH le m2 pour s’offrir un appartement à Casablanca. Des prix élevés qui rendent inaccessibles ces biens à bon nombre de marocains qui préfèrent se rabattre sur la location jugée plus abordable.

Les petits appartements ont la côte

50 % des demandes de location Casablanca portent sur des appartements de 40 à 100 m2. En effet, alors que la demande stagne, les prix de l’immobilier dans tout le royaume et en particulier dans les grandes villes comme Casablanca, ne baissent pas. Pour parer à cette « résistance immobilière » qui constitue une anomalie, le marché des petites surfaces se développe afin de répondre à une réalité socio-économique : les ménages ne peuvent acquérir ou louer que des biens immobiliers plus petits.

Des disparités de prix selon les quartiers de la ville

Casablanca est une ville où le prix moyen de la location est assez onéreux : 88 DH le m2, alors que le prix moyen national est de 71 DH. Mais selon les quartiers de la ville, ce prix peut également subir de grandes variations : ainsi, le « triangle d’or » de Casablanca est le quartier le plus cher de la ville avec un prix au m2 de 109 DH contre 48 DH le m2 à El Oulfa le quartier le moins cher… Ces écarts de prix s’expliquent notamment par la qualité du standing, la proximité de commodités et d’établissements publics…
De nombreux professionnels de l’immobilier offrent un large choix de biens à la location Casablanca.

Dans ce contexte, les prix à la location sont en constante augmentation selon les professionnels de l’immobilier à Casablanca. La raison est simple : une demande élevée et une offre insuffisante. De plus, la conjoncture économique morose n’arrange pas les choses…

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*